Espace V60

Robert Nortik, peintre, réalisateur, videodesigner, nous a habitué aux couleurs et aux lumières, il revient avec des visages familiers qui semblent sortis des ténèbres. Mais coup de théâtre, ses ténèbres sont lumineuses. Elles laissent voir l’indicible dans les portraits qui l’entourent. Y êtes-vous ?

 

My private Hall of fame

Je suis vidéaste et créateur d’images. J’ai fait l’école professionnelle de théâtre Serge Martin. J’ai d’abord travaillé dans l’humour en faisant des solos, ensuite je me suis tourné vers la scénographie vidéo en créant Nortik Studio, et en travaillant dans le théâtre, l’opéra et la dance.

Mon travail est autant tourné vers l’extérieur que vers l’intérieur. J’utilise le dispositif de la lanterne magique, (qui mélange arts vivants et vidéo grand format) pour explorer mon univers intérieur tout en élaborant des univers lumineux grands formats au service de metteur en scène, de textes ou de mes propres créations.

Pour ce projet, j’utilise le même procédé mais en utilisant les visages familiers autour de moi comme matière première. En suivant ce cheminement, je constate comment ces visages me façonnent. Ce travail est hybride, il mixe la vidéo et la peinture à l’huile.

Un protocole a été nécessaire pour créer un chemin balisé pendant mes explorations de ces visages autour de moi.

J’ai réalisé une grande collecte de bouches, de fronts, d’yeux et d’expressions que j’ai peintes, ainsi j’ai constitué une sorte de bibliothèque de pièces détachées. J’ai ensuite mixé ces éléments comme un video jockey (VJ HUMAN) pour en extraire ces portraits retouchés qui laissent apparaître de nouvelles créatures.

Allons à leur rencontre !

Robert Nortik

 

Espace V60
60 rue des Vollandes
1207 Genève
+41 78 605 02 69
contact@asso-v60.ch
asso-v60.ch

Espace Verso 15 bis

Image de l’artiste Daniel Orson Ybarra

Collage… est l’événement le plus extraordinaire dans le monde.

Paulhan

 

Les derniers travaux de Daniel Orson Ybarra posent d’emblée la référence à la nature dans ce qu’elle a de dynamique : le processus de croissance, d’engendrement, d’inflorescence, qui va de l’intensité retenue (du potentiel, de l’avenir) jusqu’à l’expression détendue et spatialisée de sa forme, fruits, fleurs ou feuilles. Ces peintures, ou plutôt ces collages et assemblages, s’inscrivent dans la logique des tableaux précédents : jeux d’ombre colorée, de lumière irisée traversant un feuillage que la photographie numérique restitue avec un léger flou sur lequel la peinture va être déposée, comme pour en atténuer la référence naturaliste et la déplacer, avec lenteur et attention, dans le domaine de l’abstraction. Il y a là le début d’un contre-processus qui vient s’opposer au modèle naturel, le dévier de sa logique linéaire, et l’ouvrir à une action de transformation qui est le propre de l’art. La métaphore se substitue à la métamorphose ; les feuilles d’arbre qui servaient de point de départ pour les tableaux deviennent, dans Germinaciones, un feuilletage au sens strict du terme, un empilement des éléments transparents ; chaque strate est marquée par une intervention, peinture ou dessin, sur une partie de la surface, de telle sorte que l’ensemble, une fois achevé, laisse apparaître les formes dans un jeu de caché-montré, au sein d’une profondeur contenue.

 

Espace Verso 15 bis
15B Rue François-Versonnex
1207 Genève
+41 79 457 27 20

Arcadia

Image de l’artiste Geraldo de Barros 

Geraldo de Barros (27 février 1923 – 17 avril 1998) était un peintre et photographe brésilien qui a également travaillé dans la gravure, les arts graphiques et le design industriel. 

Il a été un leader du mouvement de l’art concret au Brésil, co-fondateur du Grupo Ruptura et était connu pour son travail pionnier dans la photographie expérimentale abstraite et le modernisme.

Selon The Guardian, De Barros était « l’un des artistes brésiliens les plus influents du XXe siècle. »

Arcadia
20 Rue des Eaux-Vives
1207 Genève
www.arcadiameubles.ch